Méli mélo d'infos

Publié le par Volt

Au programme de ce nouvel article, non pas 1, non pas 2, mais 3 sujets de dissertations différents. Dans un premier temps, nous évoquerons Halloween et les croyances louffoques. Puis, le deuxième chapitre sera l'occasion de parler de l'une de nos plus grandes passions: j'ai nommé les courses de chevaux. Pour finir, nous parlerons de nos rencontres, nos joies, nos peines... Bref, que du bon!!

La soirée d'Halloween s'est déroulé dans le manoir dans lequel vivent les suédoises que nous avons rencontré ici. Mais si rappelez-vous, les deux filles qui ressemblent à des... pas suédoises. Cette demeure a pu accueillir dans son antre de nombreuses personnalités telles que Cruella, Don Corleone (oui oui c'était l'objectif), une walkyrie, des chats, Jack Sparrow, Cléopâtre et d'autres personnalités plus mystérieuses; si vous savez quel personnage célèbre se colle des pages de livre sur le corps, faites le nous savoir, on cherche encore! Ce fut donc une soirée très cosmopolite, elle nous a même offert l'occasion de parler pour la première fois à un kiwi, un vrai, avec un bec, des plumes et tout l'attirail du bon kiwi.


  

           



La semaine qui vient de s'écouler est appelée ici la Show Week : la semaine des spectacles. Durant une semaine, s'enchainent les tontes de moutons, les rodéos, les courses de chevaux, les défilés, les concours de sciage de tronc et pleins de jeux tous plus intelligents les uns que les autres. C'est donc un évènement on ne peut plus important  car couplé au Canterbury Day (férié), il voit accueillir des spectateurs par millions (peut-être un peu moins) le dernier vendredi de la semaine...
Et quel spectacle nous avons eu lorsque nous sommes allés à Addington, un quartier de Christchurch, admirer des courses de chevaux... toute la journée... sans interruption! Un PMU grandeur nature où les bières seraient remplacées par du champagne et le survet' adidas par un costume Gucci (il fait des costumes aussi?) ou une robe de soirée Dior. Pour rendre le jeu plus intéractif, nous avons donc parié sur "Summer man", "She sells sea shells", "be good Johnny"... Ils sont drôles ces jockeys! Bilan de la journée, on n'a pas gagné c'est sûr, mais on n'a pas perdu non plus. Moralité : inutile de miser sur celui qui boite car même s'il peut rapporter gros en théorie, c'est toujours le favori qui gagne.

        

      


Ce weekend de trois jours a donné lieu à quelques soirées. Voici nos nouveaux super copains :

   
                           La nouvelle coloc!                                                         Les 3 filles : Carolina, Volta et Sarah


  
Johannes, Volt, Eugenio, Jenny, Maren, Volta et on-ne-sait-pas                    Volt a trouvé des copains ! !




et pour finir la célèbre rubrique :                  LA VIE DES KIWIS
Chapitre 3 : Les supermarchés.
ici la question du travail dominical ne fait plus débat; tu peux acheter ta tomate tous les jours de 8h à 00h! (la fringale est vite arrivée...). Voici les principales différences qui nous ont marquées, choquées et même fait pleurer...
  •  bien sûr, il n'y a pas de pain...mais des rayons entier de pain de mie avec toutes les catégories de graines possibles et imaginables! ( du sésame, au potiron en passant par la forêt avec mes sabots!). Il en va de mêmes pour les chips.
  • les formidables Tetrapak n'existent pas, le lait et le jus d'orange (si on peut appeler ça du jus, je dirais que c'est plus de l'eau orangée...) se présentent en bouteilles de 3L.
  • pas de fromage (Farouk me manque...) ou de l'Edam savonneux, à vous de choisir...
  • mais on a quand même découvert les TimTam, Cookie Time et Hokey Pokey (sorte de miel caramélisé) : des produits magiques!!!


Commenter cet article

Oliv 16/11/2009 01:23


2-3 choses :
- effectivement j'aimerai bien savoir en quoi était déguisé Romain parce que si ça Don Corleone, c'est que t'as séché mes séances rattrapage du niveau de ton cinéma !
- j'avais dit que j'aurais ramené des TIM-TAM en France et j'ai oublié... j'aurai pu en chourrer à Sydney Airport mais bon... donc si vous y pensez, ça serait cool de faire découvrir la
"spécialité" culinaire océanique à toute la Bretagne !